Les partenaires opérationnels travaillent sur la mise en place des officiers de liaison

Les partenaires opérationnels travaillent sur la mise en place des officiers de liaison

Un des premiers constats du projet repose sur la méconnaissance réciproque.

De quelles ressources dispose le pays voisin voire le versant voisin ?

  • systèmes d’information géographique,
  • procédures et moyens opérationnels,
  • plans d’urgence,…

Une des premières actions mise en place dans le cadre du projet a été la visite du CTA/CODIS du Nord et du COZ Nord à destination des chefs des zones wallonnes et Flamandes et du chef du centre 112. Cette visite avait pour but d’entamer le travail de connaissance mutuelle et d’amélioration de la communication entre les services de secours Français et Belges.

cta codis 59

Au cours de cette première année de vie du projet, des réunions d’échange entre les partenaires opérationnels et le chef de file ont favorisé ce rapprochement.

Les points d’action prioritaires qui résultent des rencontrent effectuées sont les suivants :

– mise en place de formations communes,

– mise en place d’un lexique opérationnel commun,

– mise en commun des différents systèmes d’Information géographique,

– étude des adaptations possibles des systèmes de communication français et belges,

– sensibilisation des autorités aux problématiques liées à la réglementation de chaque pays,

– sensibilisation des populations aux risques existants et aux conduites à tenir…

 

Afin de répondre à la demande de formation commune et de lexique partagé, les partenaires opérationnels ont commencés à travailler à la mise en place du principe des « officiers de liaison ».

Ces officiers seront l’interface entre la hiérarchie et la chaîne de commandement. Ils seront identifiés et sollicités en cas d’intervention transfrontalière. Ils auront en charge d’assurer la coordination et l’engagement des moyens opérationnels appropriés, rôle d’autant plus prégnant en l’absence de bases de données partagées.

Officier de liaison

Ces derniers mois, il a été demandé à chaque Service Départemental d’Incendie et de Secours et chaque Zone de Secours d’identifier les officiers qui se verront confier cette mission.

Ces derniers bénéficieront d’une première journée d’information et de formation au cours du dernier trimestre 2017 sur le site du partenaire RPA Hainaut Sécurité

RPA hainaut sécurité

 

2017-09-29T10:16:19+00:00 vendredi 15 septembre 2017|Groupes de travail ALARM|