Mise en place d’une instance de gouvernance transfrontalière

Mise en place d’une instance de gouvernance transfrontalière

Après les premiers mois de vie du projet ALARM, les membres du Comité de pilotage stratégique ont dressé, en juillet dernier, le constat suivant :

• Absence de gouvernance structurée franco-belge dans le domaine de la sécurité civile
• Volonté politique de mettre en place une instance de gouvernance au niveau institutionnel, exprimée par le Préfet de la zone de défense et de sécurité Nord et les Gouverneurs belges
• La mise en place d’une instance de concertation transfrontalière est apparue comme une piste à privilégier dans le cadre du processus d’actualisation des travaux du groupe de travail parlementaire franco-belge mené en 2014

 

Les membres travaillent donc à la mise en place d’une instance de gouvernance transfrontalière (volonté politique partagée par le Préfet de Zone Nord et les Gouverneurs belges). Celle-ci aura pour missions :

• le renforcement de la coopération : donner une impulsion politique et stratégique aux actions de coopération transfrontalière
• la pérennisation / Institutionnalisation : structurer et asseoir durablement le partenariat franco-belge dans le domaine de la sécurité civile (mise en place d’une système de coopération permanent)
• la démarche d’impulsion, de coordination, d’animation
• la mise en place d’un outil judicieux d’échange d’informations /de communication

 

 

2018-01-02T10:50:07+00:00samedi 15 juillet 2017|Groupes de travail ALARM|